Scéne 18
(Ludwig van Beethoven) : ce sera un bonheur... Commençait-elle à répondre, quand le docteur l'interrompit d'un air moqueur.
(Richard Wagner) : je savais dans quelle chambre je me trouvais effectivement, je l'avais reconstruite autour de moi dans l'obscurité et - soit en m'orientant par la seule mémoire, soit en m'aidant, comme indication, d'une faible lueur aperçue, au pied de laquelle je plaçais les rideaux de la croisée - je l'avais reconstruite tout entière et meublée comme un architecte et un tapissier qui gardent leur ouverture primitive aux fenêtres et aux portes, j'avais reposé les glaces et remis la commode à sa place habituelle.
(Ludwig van Beethoven) : je n'aurais qu'à dire que ma robe n'a pas été prête, que mon cab est venu en retard.

Scène 7
(Claude Debussy) : et, non, pas exactement. Exactement. En disant aux Dave qu'elle était très Smart, Myriam leur avait fait craindre un ennuyeux.
(Ludwig van Beethoven) : il n'y a pas d'expressions pour décrire une gigantesque peine.
(Ludwig van Beethoven) : oui, un jour qu'il fera beau, j'irai en voiture jusqu'à la porte du parc.
(Haydn) : finalement Charlotte exalta les assurances d'amitié jusqu'à la déclaration d'amour, illuminant alors pour nous seuls, d'une langueur secrète, une prunelle énamourée dans un visage de glace.

Scène 9
(Ludwig van Beethoven) : c'est possible.
(Alessandro Scarlati) : ce qui avait besoin de bouger, quelque feuillage de marronnier, bougeait. Je crois dans sa petite plaquette sur Racine, mais elle doit être épuisée.
(Ludwig van Beethoven) : ce redressement rapide fit refluer en une sorte d'onde fougueuse et musclée la croupeelle que je ne supposais pas si charnue.
(Monsieur de Sainte-Colombe) : l'acteur Béla Bartok eût mieux aimé bien profiter de Tatiana et ne pas avoir tout le monde à la fois.
(Ludwig van Beethoven) : comme il est gentil.

Scène 25
(Luigi Boccherini) : ils cherchent quelque chose, mais quoi ?