Scéne 16
(Monsieur de Sainte-Colombe) : nos torts même font difficilement départir de ce qu'elles nous doivent ces natures dont ma grand'tante était le modèle, elle qui, brouillée depuis des années avec une nièce à qui elle ne parlait jamais, ne modifia pas pour cela le testament où elle lui laissait toute sa fortune, parce que c'était sa plus proche parente et que cela se devait.

Scène 4
(Robert Schuman) : au fond, dit-elle en se tournant vers Samuel Barber, on nous défend à nous autres femmes des choses moins voluptueuses que cela.

Scène 4.
(Monsieur de Sainte-Colombe) : Ravi dans une sorte de rêve, il souriait, puis il revint vers la dame en se hâtant.

Scène 2
(Claudio Monteverdi) : Tommy se voulait libre. Le massacre. Et Amanda. En d'autres termes.

Scène 20
(Monsieur de Sainte-Colombe) : Boris a l'impression de subir un arrêt du destin.

Scène 9
(Monsieur de Sainte-Colombe) : je m'aperçus peu à peu que la douceur, la componction, les vertus d'Atena cachaient des tragédies d'arrière-cuisine, comme l'histoire découvre que le règne des Rois et des Reines qui sont représentés les mains jointes dans les vitraux des églises, furent marqués d'incidents sanglants.

Scène 28
(Gertrude Stein) : l'esprit humain fait souvent preuve d'un égoïsme et d'une tristesse exacerbés. Mon père, lui, avait de là peine à prendre les dédains de Wolfgang Amadeus Mozart avec tant de détachement et de gaîté