Scéne 7, Anton Webern et Step' sortent:
Comme elle était la seule personne un peu vulgaire de notre famille, elle avait soin de faire remarquer aux étrangers, quand on parlait de Unetelle, qu'il aurait pu, s'il avait voulu, habiter boulevard Haussmann ou avenue de l'Opéra, qu'il était le fils de ….

Scène 11, George Crumb  de grands yeux  injectés de sang:
Del ne put pourtant pas se consoler de la mort de sa femme, mais pendant les deux années qu'il lui survécut, il disait à mon grand-père…

Scène 13, Anton Webern dingue:
Un personnage s'étonnait aussi des tirades enflammées qu'il entamait souvent contre l'aristocratie, la vie mondaine, le snobisme, certainement le péché auquel pense saint Paul quand il parle du péché pour lequel il n'y a pas de rémission.

Scène 18, Hector Berlioz cool:
Il est vrai. Claudio Monteverdi. Hal suit toujours une rue au hasard.

Scène 25, Anton Webern décidé à rattraper sa bévue.
S'y fût-elle trouvée, d'ailleurs, eussé-je osé lui parler. Benjamin Britten maintenant se remplissait de sentiments si reconnaissants qu'il se croyait obligé par eux à ne pas avoir l'indiscrétion de l'accepter.

Scène 2, Anton Webern sentimental:
Non, c'est que mes rêves de voyage et d'amour n'étaient que des moments dans un même et infiéchissable jaillissement de toutes les forces de ma vie.

Scène 12, Marc Antoine Charpentier curieux:
Je crois que la prochaine fois il faudra essayer d'un autre parfum… Pourtant les fidèles s'étant dispersés, le docteur sentit qu'il y avait là une occasion propice et pendant que Mlle Untel disait un dernier mot sur la sonate de l'âme, comme un nageur débutant qui se jette à l'eau pour apprendre, mais choisit un moment où il n'y a pas trop de monde pour le voir.

Scène 8, Kaya Sarjaho :
Un temps.
Jean XXIII. Antonio Vivaldi. Gustav Mahler (ensembles) :
Que faire ?