Scéne 6, Gertrude Stein dingue:
Je réhabiliterais volontiers l'usage de la pipe d'opium et du kriss malais, mais j'ignore celui de ces instruments infiniment plus pernicieux et d'ailleurs platement bourgeois, la montre et le parapluie.

Scène 17, Metteur en scène  hurlant de façon autoritaire en direction l'être :
Janis était aussi reconnaissable dans le flot bleu et doux dont il baignait les pierreries que sur le pavé de la place ou la paille du marché.

Scène 12, Gertrude Stein des yeux luisant de jouissance:
D'abord je ne peux pas faire ce qu'il me demande parce que je ne connais plus ce monsieur.

Scène 1, Wolfgang Amadeus Mozart il s'arrête et il réfléchit:
Ma grand'mère lui reprochait seulement de parler un peu trop bien, un peu trop comme un livre, de ne pas avoir dans son langage le naturel qu'il y avait dans ses cravates. C'est un récit.Celui de l'identité.

Scène 2, Gertrude Stein méprisante.
L'interruption et le commentaire qui furent apportés une fois par une visite de l'identité à la lecture que j'étais en train de faire du livre d'un auteur tout nouveau pour moi, eut cette conséquence que, pour longtemps, ce ne fut plus sur un mur décoré de fleurs violettes en quenouille, mais sur un fond tout autre, devant le portail d'une cathédrale gothique, que se détacha désormais l'image d'une des femmes dont je rêvais. Par conséquent, c'est comme ça…

Scène 15, Gertrude Stein avec un geste d'excuse, à l'adresse du druide:
Je ne comprenais pas bien que, pour ne pas aller chez des gens qu'on ne connaît pas, il fût nécessaire de tenir à son indépendance, et en quoi cela pouvait vous donner l'air d'un sauvage ou d'un ours.

Scène 23, Luigi Boccherini :
Qu'importe dès lors que les actions, les émotions de ces êtres d'un nouveau genre nous apparaissent comme vraies, puisque nous les avons faites nôtres, puisque c'est en nous qu'elles se produisent, qu'elles tiennent sous leur dépendance, tandis que nous tournons fiévreusement les pages du livre, la rapidité de notre respiration et l'intensité de notre regard. C'est comme ça.

Scène 7, Luciano Berio se tenant la tête.
Devon, le père, était agent de change: ceux qui n'ont pas trouvé leur vérité désirent une autre existence.