Scéne 15 : Kaya Sarjaho :
C'est alors que…

Scène 13 : Jacopo Baboni-Schilingi :
Non pas exactement.

Scène 22 : Kaya Sarjaho:
La vie ne peut attendre.

Scène 28 : Michel-Richard de Lalande :
Legradin, dont la sœur était mariée près de Crépy en Valois avec un gentilhomme bas-normand, se livrât à des attaques aussi violentes contre les nobles, allant jusqu'à reprocher à la Révolution de ne les avoir pas tous guillotinés. Et les autres. Pas du tout.


Scène 10 : Kaya Sarjaho
Ma pauvre Nichita, je regrette de vous avoir fait monter pour rien… une fois…

Scène 16 : Kaya Sarjaho :
Bo a un sentiment désordonné du moment où tout ça a commencé.

Scène 24 : Louis XIV :
Lui avait-elle dit. L'éclat, mais non la clarté, était enlevé à la campagne où toute vie semblait suspendue, tandis que le petit village de Babyloneville sculptait sur le ciel le relief de ses arêtes blanches avec une précision et un fini accablants.

Scène 12 : Zoltan Kodaly
L'esprit humain n'éprouve pas beaucoup d'intérêt pour le sexe. Qu'en sortant de chez nous, à Paris, après nous avoir dit qu'il rentrait se coucher, il rebroussait chemin à peine la rue tournée et se rendait dans tel salon que jamais l'œil d'aucun agent ou associé d'agent ne contempla, cela eût paru aussi extraordinaire à ma tante qu'aurait pu l'être pour une dame plus lettrée la pensée d'être personnellement liée avec Aristée dont elle aurait compris qu'il allait, après avoir causé avec elle, plonger au sein des royaumes de Thétis, dans un empire soustrait aux yeux des mortels, et où Virgile nous le montre reçu à bras ouverts.