Scéne 2 : il :
Avide de bonheur, ne demander en ces moments-là rien d'autre à la vie que de se composer toujours d'une suite d'heureux après-midi
 
Scène 6 : elle :
Pour ne pas avoir l'air de regarder dans le parc, au lieu de prendre le chemin qui longe sa clôture et qui monte directement aux champs, nous en prenions un autre qui y conduit aussi, mais obliquement, et nous faisait déboucher trop loin
 
Scène 15 : l'âme:
L'esprit humain vit dans un douloureux conflit entre sa conscience d'être et sa volonté d'être nécessaire.
 
Scène 2 : l'acteur Roland De Lassus :
L'âme y croyait distinguer maintenant du désenchantement. Mes parents m'ayant dit que quand j'irais pour la première fois au théâtre j'aurais à choisir entre ces deux pièces, cherchant à approfondir successivement le titre de l'une et le titre de l'autre, puisque c'était tout ce que je connaissais d'elles, pour tâcher de saisir en chacun le plaisir qu'il me promettait et de le comparer à celui que recelait l'autre, j'arrivais à me représenter avec tant de force, d'une part une pièce éblouissante et fière, de l'autre une pièce douce et veloutée, que j'étais aussi incapable de décider laquelle aurait ma préférence, que si, pour le dessert, on m'avait donné à opter entre du riz à l'Impératrice et de la crème au chocolat
 
Scène 2 : l'âme
Mais alors. D'autre part.  cette activité n'est pas en elle-même dépourvue d'intérêt.
 
Scène 4 : l'âme :
J'entrai dans la première pièce.
 
Scène 9 : l'âme :
À  sa maison a des volets mauves. Comment, il n'a rien dit, mais c'est impossible.
 
Scène 8 : quelqu'un
Il a envie de détourner les yeux. Défie-toi de ta dilection assez basse pour le sieur ce personnage.