01 octobre 2012

Acte XI : où la nature humaine invente

Scéne 8, Gertrude Stein malheureuse: Je classais par ordre de talent les plus illustres : Sarah Bernhardt, la Berma, Bartet, Madeleine Brohan, Jeanne Samary, mais toutes m'intéressaient. Scène 8, Jean-Baptiste Pergolèse  des pupilles comme des bouches à feu: Untel ne prend ni le temps de boire ni celui de manger. Scène 21, Gertrude Stein mélancolique: L'humain vit dans le moment sans bien savoir ce que c'est que vivre. Scène 29, Haydn méprisant: Sa seule inquiétude authentique est que ses enfants partagent les terres. Ivan ne... [Lire la suite]

30 septembre 2012

Acte XI

Scène 9(Johannes Brahms) : ceux-ci rappelaient les houppelandes qui revêtent certaines des figures symboliques de Giotto.(Claudio Monteverdi) : il ne sait pas lui-même, Ruth est énervée. Scène 14. (Johannes Brahms) : il s'exposait. Scène 8 (Samuel Barber) : il rit rarement. Jerry considère l'existence comme un jeu. Scène 12 (Johannes Brahms) : ce bouton de la porte de ma chambre, qui différait pour moi de tous les autres boutons de porte du monde en ceci qu'il semblait ouvrir tout seul, sans que j'eusse besoin de le tourner,... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
27 septembre 2012

Acte VIII

Scéne 6 : Johannes Brahms (sa peau est éclatante) Scène 15 : Karl Marx : Nous avons tous, sans cesse, des raisons de donner d'autres directions à notre existence Scène 20 : Johannes Brahms: En réalité, le dimanche, elle ne pensait qu'à cette visite et sitôt le déjeuner fini, Candy avait hâte que nous quittions la salle à manger pour qu'elle pût monter occuper ma tante. Scène 17 : Maurice Ravel : Elle regardait du coin de l'œil, pardessus son lorgnon, les autres visiteurs. De plus. Ce n'est pas. Scène 8 : Johannes Brahms Bo dit... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
25 septembre 2012

Acte IV : où le héros se considère

Scéne 8 : Maurice Roman : Wymonie aime jouer avec le feu même si parfois elle s'y brûle Scène 11 : Zoltan Kodaly : La nature humaine est persuadée d'être géniale Maurice Roman: Son roman préféré est Becky. Scène 1 : Gustav Mahler : Il est vrai qu'Aniela faisait la même estimation des richesses immenses et cachées de Becky. Je ne savais pas la raison du plaisir que j'avais eu à les apercevoir à l'horizon et l'obligation de chercher à découvrir cette raison me semblait bien pénible Scène 15 : Maurice Roman Allons, viens. On avait... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 septembre 2012

Acte XI

Scéne 9 (Johannes Brahms) : ceci rappelaient les houppelandes qui revêtent certaines des figures symboliques de Giotto. Scène 9 (Claudio Monteverdi) : il ne sait pas lui-même, Johannes, il est énervé. Scène 14 (Johannes Brahms) : il s'exposait. Scène 8 (Samuel Barber) : il riait rarement. Jerry considère l'existence comme un jeu. Scène 12 (Johannes Brahms) : ce bouton de la porte de ma chambre, qui différait pour moi de tous les autres boutons de porte du monde en ceci qu'il semblait ouvrir tout seul, sans que j'eusse besoin... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 septembre 2012

Acte VIII

Scéne 2 (Ronald Reagan) : ce bouton de la porte de ma chambre, qui différait pour moi de tous les autres boutons de porte du monde en ceci qu'il semblait ouvrir tout seul, sans que j'eusse besoin de le tourner, tant le maniement m'en était devenu inconscient, le voilà qui servait maintenant de corps astral à Golo (Wolfgang Amadeus Mozart) : il admire tout avec philosophie. (Ronald Reagan) : il veut avoir raison même quand il a tort. Scène 8 (Jacopo Baboni-Schilingi) : on ne prononçait pas ce mot, on ne déclarait pas cette origine... [Lire la suite]