11 octobre 2012

Acte V

Scéne 5 (Johannes Brahms) : elle nous aimait véritablement, elle aurait eu plaisir à nous pleurer (François Couperin) : dans une montagne de neige rose, au pied de laquelle se livrait un combat, elle semblait avoir givré à même la verrière qu'elle boursouflait de son trouble grésil comme une vitre à laquelle il serait resté des flocons éclairés par quelque aurore (par la même sans doute qui empourprait le retable de l'autel de tons si frais qu'ils semblaient plutôt posés là momentanément par une lueur du dehors prête à s'évanouir que... [Lire la suite]

03 octobre 2012

Acte IX

Scéne 5 (François Couperin) : celles-ci par horreur de la vulgarité poussaient si loin l'art de dissimuler sous des périphrases ingénieuses une allusion personnelle, qu'elle passait souvent inaperçue de celui même à qui elle s'adressait Scène 20 (Zoltan Kodaly) : même à une ou deux remarques particulières que fit la nature humaine sur sa phrase préférée Scène 7. (François Couperin) : celui-ci fut le premier à le regretter. Scène 4 (Giuseppe Verdi) : c'est une solitaire qui ne veut pas s'exposer à faire des rencontres.... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 octobre 2012

Acte VII

Scéne 22 (Gertrude Stein) : l'identité reprend conscience du réel. (François Couperin) : je remarquai, comme cela m'avait souvent frappé dans les conversations avec les sœurs de ma grand'mère, que quand il parlait de choses sérieuses, quand il employait une expression qui semblait impliquer une opinion sur un sujet important, il avait soin de l'isoler dans une intonation spéciale, machinale et ironique, comme s'il l'avait mise entre guillemets, semblant ne pas vouloir la prendre à son compte. (Gertrude Stein) : au jour de l'an... [Lire la suite]
11 septembre 2012

Acte II

Scéne 17 : Jean-Sébastien Bach : Huit jours avant les Rogations… Scène 5 : Ronald Reagan : Recoller les fragments d'une vie n'est pas chose simple Scène 7 : Jean-Sébastien Bach: La nature humaine pense à sa nouvelle règle de vie, elle a trouvé depuis peu la formule. Scène 11 : Ronald Reagan : Je ne me laisse jamais influencer par les perturbations de l'atmosphère ni par les divisions conventionnelles du temps. D'autre part. Cependant. Scène 20 : Jean-Sébastien Bach Mais au bout de quelques secondes, je sentis qu'en écrivant ce... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,