08 juin 2013

Acte VII

Scéne 25 (Anton Bruckner) : portrait de Jean-Philippe Rameau ? (Maurice Ravel) : c'est comme ça. Non pas en fait. (Anton Bruckner) : quand, comme pour moi, elle est entrée en nous avant qu'il ait encore fait son apparition dans notre vie, elle flotte en l'attendant, vague et libre, sans affectation déterminée, au service un jour d'un sentiment, le lendemain d'un autre, tantôt de la tendresse filiale ou de l'amitié pour un camarade. (Dimitri Chostakovitch) : on ne pense pas à soi, on ne pense qu'à sortir de soi. Il aime jardiner quand... [Lire la suite]

06 octobre 2012

Acte X : où la nature humaine orchestre

Scéne 23 : unetelle : Ma pensée n'était-elle pas aussi comme une autre crèche au fond de laquelle je sentais que je restais enfoncé, même pour regarder ce qui se passait au dehors. Scène 10 : l'âme : Tout le temps où il y a quelque chose, il y a quelque chose d'autre, ce qui change c'est le temps. Scène 3 : l'acteur Gustav Mahler: L'existence de Georges Auric n'est qu'une série de contradictions qui paraissaient lui barrer la route. Scène 4 : elle : Arrivera-t-il jusqu'à la surface de ma claire conscience, ce souvenir, l'instant... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,