08 novembre 2012

Acte VII

Scéne 14(Gustav Mahler) : j'en fus indirectement informé. (Roland De Lassus) : à cette époque j'avais l'amour du théâtre, amour platonique, car mes parents ne m'avaient encore jamais permis d'y aller, et je me représentais d'une façon si peu exacte les plaisirs qu'on y goûtait que je n'étais pas éloigné de croire que chaque spectateur regardait comme dans un stéréoscope un décor qui n'était que pour lui, quoique semblable au millier d'autres que regardait, chacun pour soi, le reste des spectateurs. (Jean-Baptiste Lully) : l'humain a... [Lire la suite]

29 octobre 2012

Acte IX

Scéne 12Leonard Bernstein: ma tante avait si bien pris l'habitude de cette dérogation hebdomadaire à ses habitudes, qu'elle tenait à cette habitude-là autant qu'aux autres Scène 4Monsieur de Sainte-Colombe: il faisait à peine assez clair pour lire, et la sensation de la splendeur de la lumière ne m'était donnée que par les coups frappés dans la rue de la Cure par Ruth averti par Goana que ma tante ne «reposait pas» et qu'on pouvait faire du bruit contre des caisses poussiéreuses, mais qui, retentissant dans l'atmosphère sonore,... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
02 octobre 2012

Acte VII

Scéne 22 (Gertrude Stein) : l'identité reprend conscience du réel. (François Couperin) : je remarquai, comme cela m'avait souvent frappé dans les conversations avec les sœurs de ma grand'mère, que quand il parlait de choses sérieuses, quand il employait une expression qui semblait impliquer une opinion sur un sujet important, il avait soin de l'isoler dans une intonation spéciale, machinale et ironique, comme s'il l'avait mise entre guillemets, semblant ne pas vouloir la prendre à son compte. (Gertrude Stein) : au jour de l'an... [Lire la suite]
01 octobre 2012

Acte XI : où la nature humaine invente

Scéne 8, Gertrude Stein malheureuse: Je classais par ordre de talent les plus illustres : Sarah Bernhardt, la Berma, Bartet, Madeleine Brohan, Jeanne Samary, mais toutes m'intéressaient. Scène 8, Jean-Baptiste Pergolèse  des pupilles comme des bouches à feu: Untel ne prend ni le temps de boire ni celui de manger. Scène 21, Gertrude Stein mélancolique: L'humain vit dans le moment sans bien savoir ce que c'est que vivre. Scène 29, Haydn méprisant: Sa seule inquiétude authentique est que ses enfants partagent les terres. Ivan ne... [Lire la suite]
30 septembre 2012

Acte XI

Scène 9(Johannes Brahms) : ceux-ci rappelaient les houppelandes qui revêtent certaines des figures symboliques de Giotto.(Claudio Monteverdi) : il ne sait pas lui-même, Ruth est énervée. Scène 14. (Johannes Brahms) : il s'exposait. Scène 8 (Samuel Barber) : il rit rarement. Jerry considère l'existence comme un jeu. Scène 12 (Johannes Brahms) : ce bouton de la porte de ma chambre, qui différait pour moi de tous les autres boutons de porte du monde en ceci qu'il semblait ouvrir tout seul, sans que j'eusse besoin de le tourner,... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,