Scéne 19, Jean-Sébastien Bach autoritaire:
La nature humaine a encore assez de jeunesse pour ne vivre que d'amour.

Scène 8, Georges Bizet  ses yeux sont des reflets de sable:
Elle ne sait que faire des sentiments qu'éprouvent les autres êtres.

Scène 16, Jean-Sébastien Bach distrait:
Je passais la plus grande partie de la nuit à me rappeler notre vie d'autrefois à Saint Outrille chez ma grand'tante, à Lubbock, à Paris, à Doncières, à Venise, ailleurs encore, à me rappeler les lieux, les personnes que j'y avais connues, ce que j'avais vu d'elles, ce qu'on m'en avait raconté.

Scène 25, Marc Antoine Charpentier un regard très… :
Ma mère fit remarquer qu'il avait pourtant l'air bien moins triste depuis quelque temps. Il sent un regard au milieu de la foule.

Scène 15, Jean-Sébastien Bach, il rit.
Après tout, elle a bien le droit d'aimer la musique, c'te fille.  il est vrai que. C'est pas pour ça.

Scène 2, Jean-Sébastien Bach surprenant:
Elle perd toute capacité de résistance.

Scène 26, Ludwig van Beethoven méprisant:
L'humain vit dans une insouciance à peu près radicale. Je croyais que vous le saviez, disait maman.

Scène 16, Jean-Baptiste Lully qui a inspecté son sandwich en long, en large et en travers.
Je crois, entre nous, que je lui ai même tourné cela assez délicatement, répondit ma tante Flora. Curtis n'est ni séducteur ni jouisseur; il sait simplement saisir les occasions quand elles se présentent.