18 septembre 2012

Acte IX : où l'humain travaille

Scéne 17, Jean-Sébastien Bach affreux: Cependant. Scène 3, Anton Webern  haussant les épaules: Je soupçonnais aussi que c'était une des formes de l'esprit dans la coterie où il vivait et où par réaction sur le lyrisme des générations antérieures on réhabilitait à l'excès les petits faits précis, réputés vulgaires autrefois, et on proscrivait les «phrases». Scène 5, Jean-Sébastien Bach des yeux trop espacés: Personne ne les connaît à  Joe a passé son enfance… Scène 14, Jean-Yves Bosseur mobile: Le prestige qu'avait à ses... [Lire la suite]

12 septembre 2012

Acte VII : où souffre l'esprit humain

Scéne 5 : un personnage : Il y a toujours une part de vérité dans une histoire. Scène 20 : lui Wymonie ne se demandait pas s'il n'eût pas mieux fait de ne pas aller dans le monde, mais en revanche savait avec certitude que s'il avait accepté une invitation il devait s'y rendre, et que s'il ne faisait pas de visite après il lui fallait laisser des cartes, de même dans sa conversation il s'efforçait de ne jamais exprimer avec cœur une opinion intime sur les choses, mais de fournir des détails matériels qui valaient en quelque sorte par... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
11 septembre 2012

Acte II

Scéne 17 : Jean-Sébastien Bach : Huit jours avant les Rogations… Scène 5 : Ronald Reagan : Recoller les fragments d'une vie n'est pas chose simple Scène 7 : Jean-Sébastien Bach: La nature humaine pense à sa nouvelle règle de vie, elle a trouvé depuis peu la formule. Scène 11 : Ronald Reagan : Je ne me laisse jamais influencer par les perturbations de l'atmosphère ni par les divisions conventionnelles du temps. D'autre part. Cependant. Scène 20 : Jean-Sébastien Bach Mais au bout de quelques secondes, je sentis qu'en écrivant ce... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
06 septembre 2012

Acte VI : où l'humain plie

Scéne 25, Schopenhauer: Un personnage ne s'étonne même plus. Scène 19, Luigi Cherubini  il prend le sac à main de sa femme, lui met dans les mains et pousse les deux vers la sortie.: C'est possible. Peut-être. L'humain. Scène 5, Jean-Sébastien Bach Un temps de flottement: Madame sait tout. Scène 1, Metteur en scène, il rit: Gertrude Stein, un vieux savant qui connaît beaucoup un personnage, et à qui unetelle a expliqué dans le plus grand détail comment il s'y prend pour composer un rôle. Donc c'est l'esprit humain. Scène 10,... [Lire la suite]
Posté par theatre roman à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,